JULES A LA BOUGEOTTE

Inscris toi et reçois la newsletter qui te fera marcher

(tes données ne seront vendues que sous la torture)

les dernières balades

la bougeotte

La bougeotte n’est pas que mouvement.

Elle est avant tout le rêve dans l’immobile, le retour du soi ou l’attente du nouveau.
Elle prolonge l’aventure vécue, continuant à la faire exister dans un quotidien sédentarisé. Elle devient le compagnon à qui l’on raconte encore et encore et qui jamais ne se lasse. Anachronique, elle est le retour à l’ordinaire d’un voyage dans l’extraordinaire. Elle est ce qui bouge en nous et ce qui nous fera bouger.
Elle est le moteur du prochain pas. Celui qui nous guidera une nouvelle fois vers l’inconnu, dehors, ailleurs. Elle est le creux de la vague qui bientôt nous bousculera. Elle est fantasme, illusions et allusions.
Elle est cette peur qui nous maintient dans le connu tout en étant la force qui fera de nous à nouveau un débutant.
Elle est merveille et le cadre qui nous redonne des yeux d’enfants.

Mais désormais, la bougeotte est aussi une newsletter qui raconte cette entre-deux marche au pas qui hésite, au pas qui frétille.
Je souhaite y partager l’errance comme je la connais et surtout comme je la vis. De mes flâneries presque quotidiennes à mes randonnées longues distances. Non pas rapporter, filtrer, amplifier mais simplement raconter. Pour prolonger sur une page blanche mes itinérances et trouver l’inertie de la prochaine errance.

Rejoins l'aventure !

Jules

En 2019, je traverse les Etats-Unis à pied par le Pacific Crest Trail. Fantasme discret d’un aventurier affirmé non confirmé, ce projet ne se résume pas à ses 5 mois et quelques 4500 kilomètres. Il résulte de presque toutes mes 38 années de ma vie jusqu’alors, de toutes ces marches, de toutes ces lectures et surtout de tous ces rêves.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé marcher pour marcher. Des longues balades en solitaire dans la forêt du village de mon enfance aux différents zonages des villes passées.
Marcher non pas comme un moyen, non pas comme un acte, non pas comme un objectif mais comme un écho, une résonance à ce que je suis.

Assurer l’aventure n’a pourtant pas été mon existence bien que j’en assumais l’évidence. Je restais bloqué dans un fantasme de l’ailleurs, plus enclin à en parler qu’à le marcher.
Après quelques tentatives échouées et une partie de mon intégrité tranchée, une simple discussion l'été 2018 m’a propulsé dans ma vie.

Depuis je continue à marcher l’ici et ailleurs. Je le crie. Puis désormais, je l’écris.
Comme peut-être un moyen de faire exister cette existence dans le temps.
Mais plus que de conter factuellement mes aventures (j’utilise instagram comme journal de bord de mes projets), je souhaite raconter l’entre deux, quant l’avant se pose et que l’après prend forme.

Je ne sais pas où tout ceci va me mener. Le chemin n’est pas tracé. Seule l’envie d’avancer et de partager guident désormais mes pieds.

Je m'en allais marcher parce que je voulais vivre sans hâte. Vivre, intensément, et sucer toute la moelle bio et locale de la vie. Mettre en déroute tout ce qui n'était pas la vie pour ne pas découvrir, à l'heure de ma mort que je n'avais pas vécu.

Henry David « la bougeotte » Thoreau

la bougeotte

la marche en toutes lettres

(tes données ne seront vendues que sous la torture)

Crée avec Carrd

LA BOUGEOTTE

la bougeotte

la marche en toutes lettres

(tes données ne seront vendues que sous la torture)

Crée avec Carrd